Derniers sujets
» Présentation
par Kadacarolu Lun 06 Nov 2017, 20:18

» [Peinture][modélisme][blog] L'atelier du Golem
par Un homme Jeu 02 Nov 2017, 22:35

» [Lecture] Les itérations d'une démone sur Twitter
par Un homme Jeu 02 Nov 2017, 22:33

» Le Grand Jeu
par Sebos Ven 13 Oct 2017, 10:45

» Salon du Jeu Ploermel
par Sebos Ven 13 Oct 2017, 10:21

» Alkemy the game : reprise, nouveautés, offres et plus encore…
par nicoleblond Sam 30 Sep 2017, 21:41

» Le Grand Jeu : bravo et merci
par Kadacarolu Mer 27 Sep 2017, 16:40

» Warhammer : Age of Sigmar
par le Golem qui rêve Dim 30 Juil 2017, 22:46

Pendant ce temps-là, dans le salon du Golem...
Décembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Partenaires
Ludik Bazar Jack Games CMB
Liens
Règles Donjons et Dragons Jamendo DeviantArt Magic Corporation OverClocked Remixes Cool Mini Or Not Anima Tactics Forum Abandonware France RapideJDR

[Discussion] J'ai joué à un jeu vidéo et j'en parle ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Discussion] J'ai joué à un jeu vidéo et j'en parle ici

Message par le Golem qui rêve le Mar 01 Mar 2016, 16:18

Ce topic sert à discuter des derniers jeux vidéo auxquels vous avez joués, des pépites que vous avez découvertes, des daubes infâmes que vous souhaitez nous faire éviter, etc.

Bref, si vous avez 5 minutes (ou une heure) pour parler de votre dernière partie vidéoludique, n'hésitez pas.


Dernière édition par le Golem qui rêve le Mar 01 Mar 2016, 16:26, édité 2 fois

_________________
~Le Salon du Golem : blog de jeu et peinture de figurines~

Opération "Plus de couleurs et moins de plastigris !"
Figurines achetées en 2017 = 86/32 (Pas bien !)
Figurines refourguées en 2017 = 158
Figurines peintes en 2017 = 120
avatar
le Golem qui rêve
Weepy Ol' Dreamer

Nombre de messages : 2183
Localisation : Vous vous souvenez du gars qui vous suivait dans la rue ?
Score : 6092
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://legolemquireve.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

The Cat Lady, un jeu d'aventure sombre

Message par le Golem qui rêve le Mar 01 Mar 2016, 16:22

Allez, j'ai bien envie de vous parler d'un de mes jeux vidéo "coup de cœur" : The Cat Lady.


Dans ce jeu, nul destin héroïque ne vous attend. The Cat Lady vous met dans la peau de Susan Ashworth, une quadragénaire esseulée et dépressive. Sa vie est dans l'impasse et les chats errants du voisinage sont ses seuls compagnons (d'où le titre). Susan franchit le cap du suicide d'entrée de jeu, en avalant le contenu d'un tube d'antidépresseurs.

C'est au cours de l'étrange expérience onirique, ou plutôt de l'expérience de mort imminente qui s'ensuit, que Susan rencontre un mystérieux personnage (une vieille femme) qui lui informe qu'elle rencontrera 5 étrangers qui viendront bousculer sa vie : les Parasites. Une brochette de monstres psychopathes. Ils n'hésiteront pas à lui faire du mal ou pire... à moins que Susan ne prenne les devants.
Et au bout du parcours, il se pourrait que Susan reçoive une récompense qu'elle désire par dessus tout... quelque chose qui mettrait un terme à son propre chagrin.

The Cat Lady est un jeu d'aventure indie en 2D qui s'apparente du genre du point'n click, si ce n'est qu'on n'utilise pas la souris, mais seulement le clavier. Il faut prendre le temps d'examiner les environs, résoudre des énigmes ou trouver et combiner des objets pour progresser dans le jeu. Le gameplay est donc simple, quoique pas forcément intuitif au début quand on n'y est pas encore habitué.

Le point fort du jeu, c'est évidemment l'histoire avec pour thème central la dépression du personnage principal.
Susan est une personne tout ce qu'il y a de plus ordinaire, pas une héroïne. Tout ce qu'elle cherche, c'est mettre fin à la dépression qui ronge sa vie (d'ailleurs, on apprend très rapidement que le suicide n'est plus une option valable). Rien que ça, c'est déjà assez inhabituel (et bienvenu) dans un jeu vidéo.
J'ai adoré le scénario qui tient bien la route ; le personnage de Susan Ashworth est bien écrit et les "Parasites" réservent quelques surprises au joueur.

Seuls reproches que je peux faire au jeu :
• l'histoire, quoique excellente, est tout de même assez linéaire.
• s'il est possible d'obtenir plusieurs fins, celles-ci ne diffèrent pas beaucoup les unes des autres.
• il y a, à un moment donné de l'histoire, un cameo pour un autre jeu du même concepteur (Dawnfall) qui tire un peu trop sur la couverture à mon goût.

Évidemment, en raison de ses thèmes (dépression, suicide) et de ses passages gores parfois tartinés de confiture de fraise, The Cat Lady est à réserver à un public mature.

Vous pouvez vous procurer le jeu soit sur Steam, soit sur https://www.gog.com/game/the_cat_lady. Le prix neuf est de 9.99$ mais si vous guettez les promos sur ces sites, vous pourrez facilement vous le procurer à bas prix.

Will I jump?


_________________
~Le Salon du Golem : blog de jeu et peinture de figurines~

Opération "Plus de couleurs et moins de plastigris !"
Figurines achetées en 2017 = 86/32 (Pas bien !)
Figurines refourguées en 2017 = 158
Figurines peintes en 2017 = 120
avatar
le Golem qui rêve
Weepy Ol' Dreamer

Nombre de messages : 2183
Localisation : Vous vous souvenez du gars qui vous suivait dans la rue ?
Score : 6092
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://legolemquireve.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

The Blackwell Series

Message par le Golem qui rêve le Mar 01 Mar 2016, 16:23


J'ai récemment terminé une série de jeux d'aventure, les Blackwell, et j'avais envie d'en parler un peu.

* * *

Histoire de commencer par le commencement, il y a quelques années de ça, j'étais tombé sur un petit jeu gratuit appelé Bestowers of Eternity (les Passeurs d'Éternité). C'était un point'n click amateur qui racontait une histoire qui promettait déjà d'être intéressante.

Bestowers of Eternity, une sorte d'ébauche avant la série des Blackwell.

BoE est l'histoire de Rosangela Blackwell, une jeune femme assez asociale, vivant seule à New York et qui fait le deuil de sa tante. Cette dernière était sa seule famille, mais surtout elle vivait dans un hôpital psychiatrique, plongée dans un état catatonique permanent (dus aux sédatifs) depuis une vingtaine d'années. Donc pas exactement un parent proche...

Là où ça devient intéressant, c'est que Rosangela se voit convoquée par le psychiatre qui traitait la tante en question avant son décès. En effet, celui-ci a une révélation surprenante à faire : il soupçonne que la démence de son ancienne patiente est héréditaire, la grand-mère de Rosangela ayant souffert des mêmes symptômes avant de mourir. Et les deux femmes avaient un point commun dans leur folie : un personnage imaginaire appelé Joey.

Mais en enquêtant sur les cas de démence dans sa famille, Rosangela découvrira que le fameux Joey existe bel et bien. Et il ne s'agit pas d'un ami imaginaire, mais d'un fantôme qui est mystérieusement lié aux Blackwell. Or Rosangela est une médium, comme sa tante et sa grand-mère avant elle. C'est dans ces étranges circonstances qu'elle rencontre donc Joey.

C'est là que Bestowers of Eternity s'arrêtait (c'était juste une démo).

Or voilà, j'ai récemment eu l'agréable surprise d'apprendre que devant le succès de la démo sur internet, l'auteur a développé son jeu au fil des années. C'est ainsi que Bestowers of Eternity est devenu par la suite The Blackwell Legacy, le premier volet d'une pentalogie complète.

Les titres de la série sont (dans l'ordre) :

  • The Blackwell, Legacy
  • The Blackwell, Unbound
  • The Blackwell, Convergence
  • The Blackwell, Deception
  • The Blackwell, Epiphany


Il faut noter que les épisodes ne sont pas exactement dans l'ordre chronologique (les évènements de "Unbound" ont lieu avant ceux de "Legacy") mais ils forment une suite cohérente et il est préférable de les jouer dans l'ordre.


The Blackwell Unbound vous fait jouer dans le passé,
une trentaine d'années avant les évènements de Legacy,
avec Lauren Blackwell (la tante de Rosangela) et Joey.

* * *

The Blackwell Legacy reprend le pitch de Bestowers of Eternity : Rosangela Blackwell découvre après la mort de sa tante Lauren que sa famille est composée de médiums. Son pouvoir s'éveille alors et elle fait la rencontre du fantôme de Joey Mallone qui est en quelque sorte "l'héritage" de la famille (et qui ne manque pas de personnalité).
Joey est lié à Rosangela depuis la mort de la précédente médium (Lauren) et il l'accompagne partout où elle va. Mais plus important : Rosangela et Joey forment une équipe et ils ont la responsabilité de trouver les fantômes qui hantent le monde des vivants et de les aider à passer dans l'Au-delà. Et ça tombe bien car ils ont du pain sur la planche : un mystérieux fantôme hante le parc du coin. Mais l'affaire s'avère rapidement avoir des ramifications inattendues...

Les Blackwell sont donc des jeux d'aventure point'n click qui privilégient l'histoire et la résolution d'énigmes.
À travers les différents volets, vous devez aider les fantômes à quitter le monde des vivants pour rejoindre l'Au-delà. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. En effet, les fantômes nagent généralement en pleine confusion et ne sont pas conscients d'être morts. Vous devrez par conséquent enquêter sur ces défunts et en apprendre le plus possible sur leurs identités et leurs vies passées afin de trouver le moyen de les ramener à la raison, ce qui implique le plus souvent de chercher des indices aux bons endroits et de résoudre diverses énigmes.


À partir du deuxième opus (Unbound), le gameplay vous permettra de prendre le contrôle de Joey le fantôme et de switcher à volonté entre les deux personnages. Joey étant immatériel, il peut se faufiler dans des endroits interdits d'accès sa partenaire (jusqu'à une certaine limite de distance). En contrepartie, il ne peut pratiquement pas interagir avec son environnement (difficile d'agripper des objets quand on a pas de substance physique).

Et à partir du troisième opus, Rosangela pourra utiliser Internet (d'abord sur son PC, puis sur un smartphone) pour faire des recherches et mener ses enquêtes, ce qui est nécessaire pour résoudre certaines énigmes.

Et pour ceux qui aiment rejouer à leurs jeux terminés, il y a un système d'achievements à débloquer.



Vous pouvez trouver sans peine cette série de jeux sur GOG (Blackwell Bundle + The Blackwell Epiphany) ou sur Steam (je vous laisse chercher).

Globalement, c'est une série de que je valide avec un pouce levé.
D'un coté, les différents épisodes sont relativement courts et les diverses énigmes ne sont pas trop dures à résoudre (il y a 2-3 jeux que j'ai joué d'une traite, sans trop me creuser la tête), et d'un autre coté, l'histoire est vraiment bien.

Réellement, le seul reproche que je peux faire à cette série, c'est la conclusion du dernier épisode que j'ai trouvée "bof-bof" (comme celle de Mass Effect d'ailleurs : ces séries ont toutes les deux un dénouement absurde).

_________________
~Le Salon du Golem : blog de jeu et peinture de figurines~

Opération "Plus de couleurs et moins de plastigris !"
Figurines achetées en 2017 = 86/32 (Pas bien !)
Figurines refourguées en 2017 = 158
Figurines peintes en 2017 = 120
avatar
le Golem qui rêve
Weepy Ol' Dreamer

Nombre de messages : 2183
Localisation : Vous vous souvenez du gars qui vous suivait dans la rue ?
Score : 6092
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://legolemquireve.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] J'ai joué à un jeu vidéo et j'en parle ici

Message par Lauriana le Ven 16 Déc 2016, 12:25

Salut,
Le jeu de puzzle Crystal Cube m’a beaucoup plu. Comme dans tous les divertissements de cette catégorie, il faut faire preuve de réflexion et d’habileté. Ce titre est disponible sur http://www.prizee.com au cas où vous voudrez l’essayer. Smile J’ai eu également l’occasion de m’adonner à plusieurs jeux d’horreur plutôt intéressants comme No More Room in Hell, Horror Maze Game ou encore Redwater Hills sur pandajeuxgratuits.fr et super-jeux.fr. J’ai trouvé l’ambiance proposée dans ces titres vraiment prenante et les graphismes sont assez beaux. Sinon, un ami m’avait conseillé de me rendre sur http://www.fosgratuit.fr/ pour jouer à General War. Franchement, je n’ai pas vraiment aimé ce FPS, car le gameplay est compliqué.

Lauriana
Novice
Novice

Nombre de messages : 10
Score : 389
Date d'inscription : 04/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] J'ai joué à un jeu vidéo et j'en parle ici

Message par Un homme le Mer 25 Jan 2017, 12:53

J'ai commencé à joué à Fallout Shelter, intéressant et addictif, mais en une semaine je viens d'emmener un personnage au niveau 50, je ne le vois plus progresser. Pour le reste c'est assez sympa.

Un homme
Ardent zélateur
Ardent zélateur

Nombre de messages : 436
Score : 1946
Date d'inscription : 08/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] J'ai joué à un jeu vidéo et j'en parle ici

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum